Canción de la semana: Oú va le monde, La Femme

 

Mais où va le monde?
Pourquoi des fois je me demande si les filles et les garçons si cruels
Où sont mes vrais amis?
Pourquoi je me méfie?
Qu’a t’on pu bien faire de tous ces sacrifices?
Oui, personne n’est fidèle mais pourtant la vie doit rester toujours belle
Et peu importe si l’Homme reste si cruel avec ceux qu’il aime
Il faut sans doute pardonner, mettre son égo de côté
Pourquoi tout le monde se ment et se trompe jusqu’à se traîner dans la misère la plus totale?
Donner ma confiance et mon cœur
Pourquoi ça me fait si peur?
Est-ce bien normal?
Non, ce n’est pas normal
Et moi
Je ne veux plus être là bonne poire
Je ne veux plus gâcher ma vie avec des histoires
Qui finissent toujours en larmes ou en cauchemars
Je ne veux plus broyer du noir
Je n’ai plus d’estime pour moi
Je n’ai plus d’estime pour toi
Tant pis pour ça
Tant pis pour ça
Je continue mon chemin
Tu es déjà très, très loin
Très loin derrière moi
Très loin derrière moi
Oui, c’était une belle histoire
Pour finalement taire mon regard foudroyé, sans me retourner
Je pars comme je suis venu, encore plus déçu
Et le pire dans tout ça c’est que je reste un inconnu pour toi
Par pitié, arrêtez de me planter des couteaux dans le dos
Ou mon corps va finir par devenir un filet de cicatrices qui ne retiendra en moi
Que les mauvais côtés de toi
Désormais je n’en peux plus
Je veux partir très, très loin
Je pleure et je renifle
C’est la larme de trop qui fait déborder mes yeux et m’a rendu malheureux
Mais où va le monde?
Où va le monde?
Mais où va le monde?
Pourquoi chaque fois que je veux bien faire les choses, virent toujours de travers
Pourquoi les gens se mentent?
Pourquoi les gens se trompent?
Est-ce que toi aussi des fois tu te demandes pourquoi la vie est si compliquée
Surtout quand deux personnes s’aiment et qu’ils semblent être bien ensemble, ça paraît si facile
Alors comment ça se fait qu’à chaque fois, ça finit en pleurs
Je n’en peux plus des histoires futiles
Je n’en peux plus de tout ces bourreaux
Et de toutes ces victimes
L’homme se contredit à longueur de journée
Il ne sait pas ce qu’il veut et c’est pour ça qu’on se fait du mal
Est-ce bien normal?
Il y a des questions où je sais que je ne trouverai jamais la réponse
Il y a des choses auxquelles on ne peut rien faire
Il faut s’en doute s’en moquer et passer à travers
Mais moi
Je ne serai plus la bonne poire
Je ne veux plus gâcher ma vie avec des histoires
Qui finissent toujours en drames ou en cauchemars
Je ne veux plus broyer du noir
12/03/2020

0 responses on "Canción de la semana: Oú va le monde, La Femme"

Leave a Message